Voici un mail reçu ce jour, et parfois il en faut peu pour être heureux:

Chers amis du vin,

C’est avec émotion que nous refermons désormais cette pétition. Après plusieurs mois de mobilisation, le gouvernement vient de retirer du « Plan gouvernemental de lutte contre la drogue et les conduites addictives 2013 – 2017 » la motion visant à interdire le droit d’expression des vignerons sur Internet et les réseaux sociaux.
Grâce à vous amateurs, vignerons et acteurs de la filière, nous avons réussi à faire passer notre message. Cette pétition n’a donc plus lieu d’être.
Comme le souligne la campagne « Ce qui va vraiment saouler les français » de Vin et Société dont nous soutenons l’action, il nous semble très important de rester mobilisés pour que les autres mesures envisagées ne soient pas mises en place.
En effet, des jurisprudences récentes ont condamné des journaux pour la mise en mot positive du vin. Il reste également la problématique des mentions sanitaires sur les bouteilles. Nous ne souhaitons pas que les vignerons soient ramenés à des « dealers de vin ».
Véritables acteurs de la promotion, de la culture et de l’économie de notre pays, nous aimerions que le vin puisse prendre toute sa dimension au sein des discussions à venir.
C’est pourquoi la page Facebook ainsi que le compte Twitter de TPAMV continueront d’exister, et reporterons toute l’actualité concernant les mesures envisagées par le gouvernement.
Nous vous remercions de bien vouloir soutenir encore TPAMV au travers de ces médias.
Un grand merci encore à vous tous qui avez su nous apporter l’énergie nécessaire au soutien de ce breuvage magique que nous aimons tant.
Amicalement,

Le collectif Touche Pas A Mon Vigneron

Pour Facebook: https://www.facebook.com/TouchePasAMonVigneron
Pour Twitter: @TPAMV